Heures d'ouverture

LUN-JEU 9h-12h/13h-17h  VEN 9h-12h/13h-16h

450 753-5958

Appelez-nous!

Facebook

Recherche

 

Inaptitude : 5 raisons d’enfin faire ton mandat

Valérie Thibodeau, notaire > Droit civil  > Inaptitude : 5 raisons d’enfin faire ton mandat

Inaptitude : 5 raisons d’enfin faire ton mandat

Faire son mandat de protection (anciennement appelé « mandat en cas d’inaptitude »), c’est pas mal la même affaire que d’avoir une assurance sur ta maison.

Tant que t’as pas de problème, c’est vrai que tu le fais un peu dans le vide.

Pis j’te souhaite vraiment de ne jamais en avoir besoin.

Mais la journée où tu pognes un accident de voiture/fais un AVC/reçoit un diagnostic d’Alzheimer/tombe dans le coma…ton mandat de protection, y va servir.

1- Parce que ça va simplifier la vie à tes proches

Si t’as pas de mandat de protection, on ne te laisse pas tout à fait à toi-même évidemment.

Par contre, la procédure pour t’aider dans ce cas-là est assez compliquée.

Ça prend une évaluation médicale et psychosociale bien sûr, mais aussi une assemblée de parents et d’amis qui vont se consulter sur ton cas, la mise en place d’un conseil de tutelle de 3 membres qui vont surveiller les faits et gestes de ton représentant légal, qu’il s’agisse d’un tuteur ou d’un curateur.

Tandis qu’avec ton mandat, on sait déjà qui va s’occuper de toi. Pas besoin de le décider à ta place.

2- Parce que tu vas pouvoir choisir toi-même qui va s’occuper de tes affaires

As-tu le goût que ta tante Monique sache combien t’as dépensé chez Sephora la semaine passée ?

Que ta mère apprenne combien tu as dépensé dans les Sims dans la dernière décennie ?

Que ton oncle Bertrand ait autorité pour décider si oui ou non ton chum peut utiliser une partie de tes économies pour payer des cours de piano à VOTRE enfant ?

Le seul moyen de choisir qui pourra s’occuper de tes affaires s’il t’arrive quelque chose, c’est de faire ton mandat de protection.

3- Parce que tu peux y écrire où tu accepterais d’être hébergé

Ça se peut que mon frère de 23 ans pis ma grand-mère de 98 ans n’aient pas la même vision de ce que c’est, vivre dans un endroit où on est bien.

Écoute, même mes oncles et mes tantes ont pas la même opinion sur le lieu de vie idéal.

J’ai déjà eu des clients qui m’ont dit que peu importe ce qui leur arrivait, ils n’accepteraient jamais de finir leurs jours en CHSLD.

J’en ai eu d’autres qui m’ont dit qu’ils avaient comme grande peur de devenir un poids pour leur famille et préféraient être « placés » dès que de premiers signes de perte de lucidité apparaîtraient.

Dans les deux cas, je ne suis pas là pour juger. Sauf que ça serait important que ta famille, ceux qui vont potentiellement dealer avec ça, soient au courant de ta vision des choses par rapport à ça.

Sinon, tu leur ouvres grand la porte pour se chicaner là-dessus pendant que toi, tu as besoin d’aide.

4- Parce que tu peux y indiquer ton opinion sur le don d’organes

Ben oui, tu peux signer ta carte d’assurance-maladie. Ou t’inscrire au Registre des consentements au don d’organes et de tissus géré par la RAMQ. Ou l’indiquer dans ton testament.

Tu peux être d’accord ou pas. Encore là, pas de jugement.

Mais honnêtement c’est quand la dernière fois que tu as jasé de don d’organes à coeur ouvert avec ton père ?
Autour de la dinde, à Noël passé ?

Si c’est écrit dans ton mandat, c’est quand même une place de plus où indiquer ton opinion à ce sujet.

En plus, si ton mandat est notarié, ton consentement sera inscrit au Registre des consentements au don d’organes et de tissus de la Chambre des notaires du Québec.

5- Parce que tu pourras y indiquer les soins de fin de vie avec lesquels tu es d’accord ou non

Comme pour le don d’organes, ce sont des questions assez épineuses à aborder et, on va se le dire, ça ne fait pas lever un party de famille autant qu’une game de cartes ou de bingo.

Mais ça reste super important. Je fais ben des farces, mais ça reste vrai quand même : tant que tu n’as pas vu ta mère/ton père/ton grand-père/ton cousin malade, branché.e.s de partout, tu ne sais pas à quel point ça peut être dur de réfléchir rationnellement quand le médecin rentre dans la chambre d’hôpital et t’annonce solennellement qu’il a tout essayé, mais que, malheureusement, la machine qui fait des bruits bizarres à côté le tient en vie et qu’il ne s’en remettra pas si on tire sur le fil.

À ce moment-là, avoir consigné quelque part tes opinions quant aux soins de fin de vie que tu acceptes de recevoir facilitera la vie aux gens que tu aimes.

N’est-ce pas là la raison pour laquelle tu as lu cet article en premier lieu ?

Pour faire faire ton mandat de protection sans tarder par une pro et t’assurer que tout est en place pour TE protéger et faciliter la vie à tes proches, contacte-moi !

Le présent texte ne constitue pas une opinion juridique et n’est publié qu’à titre informatif. Pour des conseils juridiques adaptés à votre situation particulière, composez le 450-753-5958, envoyez-moi un courriel ou rejoignez-moi sur ma page Facebook.